Accueil Consultations Cours Ateliers Articles Contacts
Tristan 
Saint-Jean

Astrologue

Astrologue

Le 18 juillet 2018, après plusieurs semaines d’enquête, le journal « Le Monde » révèle qu’Alexandre Benalla, un proche collaborateur du Président de la République, est l’auteur de violences filmées visant deux manifestants, en marge du défilé du 1er Mai, place de la Contrescarpe, dans le 5e arrondissement de Paris.

En étudiant le thème natal du Président français et ce thème du 18 juillet, nous remarquons notamment trois aspects : la rétrogradation de Mars à proximité du Nœud Sud, le Nœud Nord conjoint au Mars Natal d’Emmanuel Macron et Jupiter au carré de Mars amplifie le tout en étant conjoint à son Uranus natal pendant l’été.

Nous sommes en fait dans une période de six mois où de nombreuses configurations s’intercaleront ajoutant leurs significations à cette conjonction. La nourrissant de sens et qui déclencheront peut-être d’autres événements. Elles mettront en scène les luminaires, les Nœuds lunaires, Mars et Jupiter :

- Le 22 mai : début de la conjonction, Mars à 2°21 et Nœud Sud à 9°24 du Verseau

- Le 14 juin : première conjonction exacte à 8°12  du Verseau

- Le 27 juin : Mars entre en rétrogradation à 9°13 du Verseau. Le Nœud Sud est à 7°30 du Verseau

- Le 18 juillet : seconde conjonction exacte à 6°24 du Verseau

- Le 22 septembre : troisième et dernière conjonction exacte à 2°54 du Verseau

- Le 8 octobre fin de la conjonction : Mars à 9°06 et Nœud Sud 2°03 du Verseau

Le thème de transit du 18 juillet 2018 révèle que Mars, l’astre guerrier, déjà puissant au natal du Président se retrouve sous pression :

- opposé à Mars natal : prendre garde à une agressivité pouvant se retourner contre soi,

- au carré d’Uranus natal : l’énergie Mars-Uranus dérange l’ordre établi sans prévenir. La nature éruptive des deux planètes indique un effet très « excitateur » : l’impulsivité et la révolte sont, dans cette situation, très mauvaises conseillères.

- conjoint au Nœud Sud : il s’agit d’un contexte psychologique qui peut amener de la colère et de la violence. L’erreur serait de vivre cette période avec agressivité ou en mettant en œuvre une lutte stérile. C’est une phase à dimension karmique : cette leçon de vie  supposerait un effort de compréhension.

- opposé au Nœud Nord et conjoint au Mars natal en Maison VII : prendre garde à une agressivité pouvant se retourner contre soi (la maison VII  étant touchée implique ses associés proches).


Enfin, Jupiter dans son rôle d’amplificateur, représentant plus particulièrement ici la justice et la légalité transite l’Uranus natal d’Emmanuel Macron soulignant l’imprévisible ampleur médiatico-judiciaire. Cette conjonction porteuse d’une énorme énergie s’est trouvée activée par les deux carrés martiens.

Il est impossible de prédire exactement ce qu'il adviendra de ces transits, mais il pourrait y avoir, aussi paradoxale que cela puisse paraître, de l’inspiration et une possibilité d’ouverture à un changement positif (des prises de conscience peuvent naître de déboires personnels provoquant ensuite une réorientation plus constructive).

En fin de compte, Emmanuel Macron serait finalement le seul à pouvoir comprendre cette leçon karmique qui lui est finalement destinée.


Tristan Saint-Jean
Article paru le 1
er août 2018 dans « La Gazette des Astrologues » (FDAF)

Une leçon karmique... ?