Accueil Consultations Cours Ateliers Articles Contacts
Tristan 
Saint-Jean

Astrologue

Astrologue

Ces derniers temps, un élan allié à une volonté nouvelle semblent s’exprimer avec beaucoup plus d’espace et de vigueur. Cette force représente l’énergie de Jupiter en Sagittaire et montre bien cet envol qui ne s’arrête pas à une impulsion première, mais qui suit sa direction, droit devant soi, telle une flèche.

De plus, la conjonction au Soleil jusqu’aux dix premiers jours de décembre 2018 confère davantage de force à la planète géante. D’un point de vue collectif, en France, il est facile d’observer la manifestation de cet élan jupitérien et de cette volonté solaire avec l’exemple du mouvement des « gilets jaunes ».

La conscience de la justice ou de la légalité traverse cette énergie de volonté, ce qui décuple le sentiment de justesse de l’action. Il s’agit d’une énergie puissante qui écoute peu ou pas ce qui pourrait la faire dévier de sa route, poursuit son effort tout droit vers ses buts sans prêter attention à ce qu’il y a autour. Avec la conscience de la légitimité pour la soutenir, elle devient sûre d’elle-même et de la justesse de sa direction.

Depuis le 24 novembre 2018,  Neptune est redevenue directe, et reprend donc de la vigueur dans son signe des Poissons. Elle va gagner en puissance et son rayonnement sera perceptible dans la collectivité. Neptune pourrait transfigurer l’état d’esprit des personnes et les inviter à découvrir leur propre part de partage, d’écoute et d’empathie Elle pourrait incarner la grande porte de sortie vers un monde moins individuel, moins axé sur le plan matériel. Enfin, elle entrainerait sur le long terme un changement dans les consciences face à cette crise qui monte doucement et dont les signaux ont démarrés à l’opposition Uranus/Saturne fin 2008.

Etrangement, dans cette ambiance de détermination à poursuivre des buts qu’apporte Jupiter, le désir reste flou et incertain avec Neptune. Cette planète, bientôt rejointe par Mars, peut créer une forme de tension avec l’énergie de détermination à poursuivre des buts. Ce n’est pas une rencontre qui apporte une stabilité. Autant les « gilets jaunes » ont développé une force d’action, autant leur désir semble difficile à définir. La revendication est perçue comme imprécise ou trop large, ou trop floue. C’est un peu comme si une flèche avait été lancée dans une direction mais que l’on ne situe pas bien dans quelle terrain elle veut se planter. De son côté, le désir du gouvernement reste « fumeux », cette augmentation drastique de taxes déguisée cette fois sous une forme écologique touche encore une fois une classe de moins en moins moyenne.

Pour conclure, l’action des « gilets jaunes » rejoint un profond sentiment d’unité et de compassion collective. C’est une énergie très bien dessinée dans le ciel du moment avec ces deux Maîtres chez eux. Pourtant, Jupiter en Sagittaire, de par sa dissonance avec Neptune en Poissons  serait un terrain idéal pour donner des proportions inédites à cette situation par un flou généralisé qui ne permettrait pas d’avancer dans un sens ou dans un autre. Le juge ne serait-il pas alors Saturne chez lui en Capricorne ?


Tristan Saint-Jean
Article paru le 1
er décembre 2018 dans « La Gazette des Astrologues » (FDAF)

Jupiter en Sagittaire, Neptune en Poissons et Saturne en Capricorne : les Maîtres chez eux !