Accueil Consultations Cours Ateliers Articles Contacts
Tristan 
Saint-Jean

Astrologue

Astrologue

Étude astrologique d’une crise annoncée (suite)

Afin de comprendre l’évolution possible que pourrait connaitre notre système financier à partir de 2020, revenons à la crise financière de 2008-2010.

André Barbault a remarqué que le cycle économique de Kondratieff « se moulait, grosso modo, sur les deux versants du cycle Saturne-Uranus (45 ans) » : avec phase d'expansion de la conjonction à l'opposition et une phase de rétraction de l'opposition à la conjonction. Il a donc formulé plusieurs années avant la prévision d'un retournement de conjoncture économique en 2008-2010 à partir d’une opposition Saturne-Uranus (exacte 5 fois: 1 en 2008, 2 en 2009, 2 en 2010), accentuée par la présence de Jupiter et de Pluton. Le tout donnant un grand triangle dissonant (Figure 1). De plus, avec l’indice cyclique (Figure 2),  l’on voit que la crise financière tombe justement sur la première pointe inférieure du XXIème siècle.

C’est effectivement en janvier 2008 que l’opposition Saturne-Uranus commence vraiment, avec le scandale de la Société Générale qui se trouve “victime” d’une fraude interne de 5 milliards d’euros par le fait d’un trader isolé, Jérome Kerviel. Mais ce n’est que  fin septembre 2008 que la crise financière s’est précisée, en pleine opposition Saturne-Uranus à 13° de l’axe Vierge-Poissons. La suite est bien connue : dès le mois d’octobre le monde entier s’enfonce dans la crise, les bourses s’effondrent et les banques avouent des pertes colossales. Tout se termine en 2010 par la faillite de la Grèce et une politique d’austérité.

Selon de nombreux économistes, la crise de 2008 a été contenue et non pas résolue !

Ce sera l’objet de mon prochain « Billet d’Humeur ».


Tristan Saint-Jean
Article paru le 1
er juin 2019 dans « La Gazette des Astrologues » (FDAF)